Le coup de gueule du loup

 

Je serais très brève pour résumer la situation. Les éleveurs d'ovins, notamment ceux des Alpes-Maritimes, ont connu quelques pertes à cause du loup (qui ont été indemnisées pour la plupart). Cependant la traque au loup continue et cet animal va finir tué d'une balle, que ce soit par un éleveur en colère ou par le tireur désigné pour accomplir cette triste besogne, malgré les efforts de la Fondation Brigitte-Bradot.

Moi, Pépette, je comprends les éleveurs, ainsi que le loup affamé.

Voilà mon coup de gueule:

Le loup ne doit plus continuer de décimer les troupeaux, mais il ne doit pas être tué pour autant!

Ma solution:

Pourquoi ne pas tirer sur le loup, mais pas avec une balle, avec une fléchette pour l'endormir, et le transporter ensuite dans une réserve (comme celle du Gévaudan). Ainsi les éleveurs et le loup pourraient vivre en paix chacuns de leur côté. Pourquoi tuer le loup alors qu'on peut le protéger ainsi que les troupeaux?

Un lien plus explicite:

Le site des loups du Gévaudan:

Haut de page