La Rage

 

 

 

 

 

 

 

L'arrivée de la rage en France

Speedy, un sloughi de 4 ans, s'était rendu au Maroc avec ses maîtres, où il a été mordu à deux reprises par des chiens errants : au cou et à la queue.

Environ un mois plus tard, des symptômes de la rage apparaissent : perte d'appétit, problèmes de déglutition et difficultés à boire, agressivité envers le mobilier. Après examen par un vétérinaire, il est euthanasié. L'analyse de son cerveau et se ses glandes salivaires confirmera le diagnostique : la rage.

Questions :

Comment ce chien a-t-il pu rentrer en France ?

Les douanes doivent obligatoirement consulter le carnet de santé des animaux afin de vérifier que leurs vaccins sont à jour, or cela n'a pas été fait.

Pourquoi le chien n'était-il pas vacciné ?

La rage était considérée comme éradiquée en France depuis 2001, donc le vaccin n'est plus obligatoire. Le chien avait eu un vaccin antirabique, mais n'avait pas subi les rappels. Il n'était par conséquent plus protégé.

Le vaccin antirabique devrait-il redevenir obligatoire ?

Même si la rage était éradiquée en France, elle ne l'est pas dans d'autres pays. Le cas de ces vacanciers est terrible, mais n'oublions pas que des animaux infectés peuvent aussi entrer illégalement en France par le biais de trafics. Il est donc préférable de vacciner les animaux.

Certains maîtres sont-ils irresponsables ?

Les maîtres du chien n'ont emmené que tardivement la bête consulter un vétérinaire alors même que leur animal avait été mordu par deux chiens errants à l'étranger et qu'il n'était plus protégé contre la rage. C'est de l'inconscience.

Il en va de même pour ceux qui laissent vagabonder leur chien parce qu'ils ne veulent pas s'en occuper. Le chat est bien sur plus difficile à surveiller lorsqu'il sort. Mais quand on sait que les animaux errants sont euthanasiés sur le champ et que la rage rôde, on vaccine et on surveille !

L'euthanasie massive est-elle une solution ?

L'arrêté du 3 septembre 2004 pris par le ministère de l'agriculture, avait demandé aux services de fourrière d'euthanasier tous les animaux non vaccinés trouvés en état de divagation dans les départements de la Dordogne, de la Gironde et du Lot-et-Garonne. L'euthanasie massive a été suspendue, notamment par le Préfet de la Gironde, Alain Gehin, pour "tous les animaux identifiés capturés depuis le 4 septembre" pour la simple raison que ce n'est pas une solution.

La quarantaine en est une pour plusieurs raisons. Tout d'abord, certains maîtres peu organisés auront désormais le temps de remettre la main sur le carnet de santé de leur animal, perdu au fond d'un tiroir !

De plus, n'oublions pas que l'animal est souvent considéré par ses maîtres comme un enfant. L'affectif entre le maître et l'animal est en général très fort. Or si l'euthanasie de son animal est douloureuse pour le maître, il est difficile d'imaginer sa peine et ses réactions quand il aura appris qu'en fait son animal était sain !

Enfin, une quarantaine aux frais des maîtres serait une leçon pour eux : on ne laisse pas un animal vagabonder seul sans surveillance, et surtout sans vaccins ! C'est désolant, mais faire mal au porte-monnaie est souvent la solution la plus efficace pour se faire entendre.

L'avis de Pépette :

L'euthanasie systématique devrait être remplacée par une mise en quarantaine aux frais des maîtres, afin que seuls les animaux contaminés par la rage en soient victimes.

De plus, vacciner son animal, c'est le protéger contre de graves maladies et des souffrances. La volonté de tout maître devrait être que son animal soit en bonne santé. Ici on ne parlera pas du coût de la vaccination, car celui qui prend un animal doit s'en occuper et prévoir des frais de nourriture et de soin (mais pour information mon vétérinaire m'a fait tous mes vaccins pour 60€50, et certains refuges pratiquent des prix encore plus intéressants).

Ne pas vacciner un animal peut conduire à le condamner à mort. La vaccination est « une décision qui devrait avant tout relever du bon sens de chacun et non de la loi. » (© Fondation 30 Millions d'Amis)

Une réaction, un commentaire? Faites-m'en part et je les publierais.

Me contacter

 

Lien utile:

QUESTIONS-REPONSES SUR LA RAGE

 

 

 

Haut de page